Les objets publicitaires, habillés de photos, logos, dessins ou textes sont aujourd’hui un support privilégié pour la promotion de l’image d’une marque. Ils constituent une alternative non négligeable aux autres techniques de publicité.

Aujourd’hui, intéressons-nous, à l’une des plus anciennes techniques d’impression : La sérigraphie.

La sérigraphie est un procédé utilisé principalement dans le domaine des industries graphiques. On le retrouve à la fois dans le secteur de la publicité, pour des affiches par exemple, mais aussi  pour des circuits imprimés, dans le domaine de l’électronique. Enfin, dans le secteur textile, qui nous intéresse aujourd’hui,  le procédé se positionne comme le plus économique et polyvalent. Puisqu’il s’adapte à une grande quantité de matière, comme le coton, le polyester, le non-tissé, il permet de personnaliser un grand nombre de produits, du tee-shirt jusqu’à la bagagerie.

Collection article imprimés en sérigraphie

Tee-shirt et casquettes publicitaires imprimées en sérigraphie

Cette impression, à la qualité de rendu professionnelle, se base sur un concept très simple : celui du pochoir. Dans le cas présent, le pochoir en réalité un écran de soie faisant l’objet d’une attention toute particulière. D’abord recouvert d’une émulsion photosensible qui va ensuite durcir lors de l’exposition aux ultraviolets, l’écran est par la suite recouvert d’un typon : c’est-à-dire un film que l’on place sur l’écran pour bloquer les ultra-violets sur certains endroits et ainsi laisser passer l’encre. Les points d’impression dans l’écran sont ouverts, perméables à la couleur, les points de non-impression sont fermés, imperméables à la couleur.

Schéma du procédé de sérigraphie

Schéma du procédé de sérigraphie

La raclette est ensuite passée sur le tamis d’impression, la couleur s’applique au point de contact, entre le tissu et le matériau à imprimer, à travers les mailles ouvertes du tamis. Ces dernières sont de taille variable, choisie en fonction du produit à imprimer. La couleur est transférée de cette manière sur le produit à imprimer, une couleur à la fois. Une impression à quatre couleurs nécessitera donc quatre écrans différents. Enfin, le textile est passé au four pour fixer les couleurs dans la matière et terminer le processus.

Une machine servant à l'impression de textiles en sérigraphie

Une machine servant à l’impression de textiles en sérigraphie

Si cette méthode souffre de certaines limites, parmi lesquelles des coûts fixes nécessaires en début de processus d’impression, auquel viennent s’ajouter un nombre limité de couleurs utilisables ; ils sont compensés par une impression avec un rendu professionnel et une bonne tenue des couleurs dans le temps.

 

La sérigraphie en bref :

Utilisation sur :
Textile.
Grands objets.
Toute matière.
Surface plane.

 

Avantages :
Rapide.
Faible coût de production.
Couleur intense.
Marquage longue durée.

Réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vous pouvez utiliser ces attributs HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>